samedi 13 décembre 2008

Liaison Crans-Montana-Anzère


Les choses s’éclaircissent, vous avez atteint la quasi-unanimité sur le vote concernant de ce qui seraient les investissements les plus propices à développer notre station. Et vous avez choisi a liaison en télécabines entre Crans-Montana et Anzère.

Quand, de plus on voit qu’au plus haut niveau des organismes de développement de notre commune, le prix du foncier sur le Village d’Anzère est un souci légitime, il faut tout faire pour mettre toute les forces de la station dans ce projet. Il ne doit plus rester un serpent de mer « monstrueux » dont on entend parler mais qu’on ne voit jamais.

Il y a quelques années ce projet était devisé entre 6 et 8 millions de francs, peut-être vaut-il 10 maintenant, surtout si on élargi le débat. Mais c’est un investissement à la portée des propriétaires ayant un bien immobilier sur le village et la commune a montré qu’elle ne rechignait pas à s’engager sur un projet pour autant qu’il recueille une quasi-unanimité parmi les habitants et surtout propriétaires.

Si demain et en particulier les skieurs qui viennent sur Anzère, peuvent aussi rejoindre sans prendre de véhicule, les 160 km de pistes de notre voisine, là, il est bien certain que la fréquentation de notre station va connaître un essor considérable. Je dirais même plus, si devenir acquéreur d’un appartement ou d’un chalet à Anzère vous donne la possibilité non seulement d’avoir accès à 200 km de pistes mais aussi à un ensemble de facilités, c’est la station d’Anzère qui est sauvée.

Et Anzère, nouvelle banlieue de notre grande voisine, ne restera pas longtemps une cité dortoir et encore, car tout sera enfin réuni pour voir renaître dans notre village, toutes les activités qui firent sa renommée lors du lancement de la station.

Et je vois encore plus loin pour un tel projet. Cette liaison ne doit pas s’arrêter aux champs de neige et à une utilisation de 4 mois sur 12. Elle doit fonctionner toute l’année, même si c’est avec des fréquences journalières qui pourront varier en fonction des jours et de la saison. Mais imaginer que l’on puisse, depuis le départ du télécabine d’Anzère et jusqu’au départ des pistes de Crans-Montana, avoir une liaison qui permette aux piétons et aux touristes de tous crins d’aller « faire les magasins » sur un flanc ou l’autre de la montagne et à tous ceux de Crans-Montana de venir s’attaquer aux sentiers balisés d’Anzère, quelle ouverture sur le futur.

Et comme l’a bien montré, quand il existait encore, le projet de wellness-center à l’emplacement de la piscine en plein air, il est certain que ce seront des centaines de propriétaires qui abonderont dans un tel projet. Car en l’espèce, c’est vraiment la certitude de voir enfin progresser la valeur de leur patrimoine immobilier. Et pourquoi ne pas créer des parts de fondateurs qui permettraient à tout souscripteur d’une part de 5.000 FCH par exemple de bénéficier de 2 accès permanents et nominatifs à cet objet. Beau dividende, cessible entre particuliers, sans que réellement il y ait un coût pour l’exploitant dans la mesure où les cabines circuleront. Mais ainsi, c’est plusieurs millions qui peuvent être collectés et surtout l‘agrément, exprimé par le porte-monnaie, du bien fondé d’un tel investissement.

Tout concourre aujourd’hui à valider un tel dossier. Le nouvel RQC pour la station qui va encore plus réserver notre parc immobilier aux seuls suisses, la crise économique mondiale, etc, montre bien que ce sont avant tout les suisses qu’il importe de faire venir sur Anzère et ses environs. Les promoteurs d’origine de ce projet doivent, au plus tôt, remettre en marche leur comité. Ce sera et au vu de ce que l’on connaît dans la commune depuis plusieurs années, la très grande majorité des propriétaires qui vont les soutenir. Et Anzère peut et doit le faire seuls’il y a lieu et pas attendre que d’autres s’en occupent.

Demain, le soleil va briller encore plus fort sur notre contrée.

2 commentaires:

Danielle a dit…

Intéressant débat dont j'ai fait écho sur le blog de Sixième Dimension à Crans-Montana. Et j'en profite pour vous envoyer nos bons voeux depuis la station voisine!

Pierre MICHON a dit…

Merci pour votre intervention et à mon tour je vous présente mes vœux les meilleurs à l'occasion de cette nouvelle année.

Il y a un temps pour toutes choses et maintenant je crois sincèrement que c'est le moment pour réaliser cette liaison en élargissant son impact au delà des seuls sports d'hiver.

Si cela pourra être un plus certain pour Crans-Montana, ce sera à mon sens, le facteur clé de succès dans le renouveau d'Anzère.

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs